Chronique du DG

Partage d’opinions positives sur les forêts et arbres lors de la Journée Internationale des Forêts

Partager
0

Les plus populaires

Mokhamad Edliadi/CIFOR

Mokhamad Edliadi/CIFOR

Ce 21 mars nous avons célébré la première Journée Internationale des Forêts annuelle. Depuis 1972, le 21 mars était la Journée Mondiale de la Foresterie, mais l’année dernière l’Assemblée générale des Nations Unis l’a officiellement baptisée Journée Internationale.

Il y a actuellement 115 journées internationales établies par l’ONU et le 21 mars est une date particulièrement populaire. C’est également la Journée Mondiale de la Poésie, la Journée Internationale pour l’Élimination de la Discrimination Raciale, la Journée Internationale de Novruz et la Journée Mondiale du Syndrome de Down. En outre, 2013 est l’Année Internationale de la Coopération pour l’eau ainsi que du Quinoa, et nous sommes dans les décennies internationales de la Biodiversité, de l’Action pour la Sécurité Routière, de l’Élimination du Colonialisme, entre autres. Le protocole de l’ONU n’est pas toujours facile à suivre, mais une application a été développée pour nous aider à suivre ces Journées.

Au CIFOR, nous avons cherché une nouvelle approche pour les célébrations du 21 mars. En tant qu’organisation forestière dotée d’un programme de communication intensif, nous sommes déjà focalisés au quotidien sur la sensibilisation. Il semblait donc inapproprié d’utiliser cette journée pour promouvoir davantage nos activités. De plus, il me semble que la plupart des gens sont déjà sensibilisés sur les forêts. Cependant, la perception commune est que les forêts sont menacées et qu’elles doivent être protégées contre la destruction par l’homme. La déforestation, l’exploitation forestière illégale, les incendies de forêt, la perte de la biodiversité, la sécheresse – la liste des problèmes est longue et bien connue. Notre société de plus en plus urbaine est bombardée par des messages négatifs sur les forêts et les campagnes peuvent ne pas être totalement équilibrées.

Avec ceci à l’esprit, je suggère que nous utilisons la Journée Internationale des Forêts pour partager des opinions positives sur les forêts et les arbres. Les forêts fournissent des revenus, de la nourriture et de l’énergie pour des milliards de personnes. Elles absorbent une grande partie des gaz à effet de serre que nous émettons. Les arbres rendent les paysages stables, productifs et beaux. Les forêts plantées protègent les sols et fournissent des matériaux renouvelables pour l’économie verte. Les forêts préservent la biodiversité et fournissent loisirs et abris.

Utilisez donc cette journée pour penser de façon positive sur les forêts. Personnellement, je l’ai célébrée en plantant un nouvel arbre (Shorea Guiso, un Diptérocarpacées avec de multiples utilisations pour son bois, y compris pour les meubles et les planchers) sur le site du CIFOR à Bogor, en Indonésie.

Je voudrais vous quitter avec une autre suggestion. Profitez de cette journée pour relier les forêts aux paysages, à notre société et à ses besoins en général. Selon la résolution de l’ONU, cette journée ne célèbre pas seulement les forêts, mais l’ensemble des paysages. L’Assemblée générale nous demande de « célébrer et sensibiliser sur l’importance de tous les types de forêts et d’arbres en dehors des forêts ». Ne limitez pas votre regard à la forêt en tant que telle,  vous manqueriez la vue d’ensemble.

Joyeuse Journée Internationale des Forêts!

(Visited 54 times, 1 visits today)