Chronique du DG

Proposition de neuf indicateurs d’ODD pour la foresterie et les paysages

Voici quelques réflexions sur les indicateurs appropriés pour la foresterie et les paysages.
Partager
0

Les plus populaires

Seorang anak laki-laki mengumpulkan kayu bakar di Nusa Tenggara Timur, Indonesia. Pentingnya hutan untuk energi dan penghidupan membuat hutan penting untuk dimasukkan dalam Sustainable Development Goals. Foto oleh CIFOR

Un garçon collecte du bois dans la province Nusa Tenggara oriental en Indonésie. L’importance des forêts pour l’énergie et les moyens de subsistance rend leur intégration dans les Objectifs de Développement Durable cruciale. Photo: CIFOR

(Article publié dans sa version originale le 3 février 2014)

Mon article précédent a fourni un contexte sur la façon dont les forêts pourraient s’intégrer dans le nouveau cadre des Objectifs de Développement Durable (ODD). Le choix du moment de cette discussion est important, puisque le Groupe de travail ouvert sur les ODD des Nations Unies discutera des forêts lors de sa dernière séance du 3 au 7 février 2014. Suite à cette réunion, les pays membres du Groupe de travail remettront au Secrétaire général et à l’Assemblée générale de l’ONU des recommandations, concernant un cadre de développement futur qui remplacera les Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Dans cet article, j’explore d’autres réflexions sur les indicateurs appropriés pour la foresterie et les paysages. Celles-ci sont nées l’an dernier, à l’occasion d’un dialogue intensif sur la nécessité de nouveaux partenariats et de solutions transversales non limités par les vases clos sectoriels, les niveaux de gouvernance ou les frontières politiques.

Le processus des ODD a débuté, pour l’essentiel par de telles ambitions et il existe des signaux forts pour construire un cadre d’ODD intégratif, de par sa conception. Ceci crée une tension inhérente pour les secteurs qui définissent traditionnellement leurs objectifs au sein d’un cadre institutionnel établi. Le secteur forestier ne fait pas exception et il sera difficile de ne pas utiliser les limites traditionnelles du secteur comme point de départ pour définir les objectifs et les indicateurs. En ce qui concerne les contributions du secteur, le processus des ODD fournit l’occasion de progresser et d’être plus ambitieux en adoptant une vision plus large des enjeux. Ceci est possible grâce à l’approche paysagère.

Voilà essentiellement pourquoi nous devrions envisager les «Paysages durables» comme ODD, au-delà des secteurs, offrant des possibilités de renforcer les contributions au développement durable de la foresterie, de l’agriculture et d’autres secteurs.

Une tentative de définition des paysages a été faite ici. Par cette approche, les paysages s’appliquent à toutes les échelles. Cela signifie que les pays dans leur ensemble (ou tout autre niveau administratif) sont également des paysages. Ceci est un point pertinent pour le cadre des ODD, vu que les progrès doivent être rapportés par chaque pays.

Or, que pourraient être des indicateurs de «Paysages durables»?

Tandis que l’ONU se prépare aux négociations sur la conception des ODD, voici quelques indicateurs possibles à considérer:

A. Des indicateurs paysagés de base applicables à toutes les échelles

  1. L’amélioration des moyens de subsistance dans le paysage, mesurée par les revenus ou actifs des agriculteurs/producteurs
  2. L’amélioration des services écosystémiques, mesurée par le stock de biomasse dans le paysage (dont les forêts et les sols)
  3. L’amélioration de l’efficacité des ressources pour l’utilisation des terres, mesurée par les émissions de gaz à effet de serre des secteurs terrestres
  4. L’amélioration de l’approvisionnement en nourriture et autres produits issus de l’utilisation des terres, mesurée en quantité ou en valeur par catégorie (ici, la valeur des produits forestiers peut être un sous-indicateur sectoriel)
  5. L’amélioration du potentiel de la biodiversité, mesurée, par exemple, par la superficie forestière pour chaque type écologique

Chacun de ces cinq indicateurs proposés est à la fois mesurable et adaptable à tout type ou taille de paysages. Ils peuvent être appliqués universellement dans les pays développés et en voie de développement.

B. Des indicateurs relatifs à la gouvernance du paysage

  1. Les progrès de la mise en œuvre ou de l’alignement avec les Directives Volontaires pour une Gouvernance Responsable des Régimes Fonciers (approuvées en 2012 par le Comité de la Sécurité Alimentaire Mondiale), mesure à déterminer
  2. L’existence/la mise en œuvre de cadres juridiques propices aux collaborations et politiques intersectorielles à l’échelle du paysage, mesure à déterminer
  3. Les progrès de la mise en œuvre des accords internationaux sur le travail et l’emploi dans les secteurs de la foresterie et l’agriculture, avec une référence particulière à l’égalité des sexes et au travail des enfants, mesure à déterminer
  4. Le niveau des investissements destinés à l’utilisation durable des terres, mesuré en termes monétaires

 

Le Réseau des Solutions pour le Développement Durable (RSDD), une initiative des Nations Unies, a exprimé des réflexions similaires à ces indicateurs proposés concernant l’agriculture durable. Plus précisément, les objectifs 6 et 9 de la fiche du RSDD sont conformes à l’idée des paysages intégrés, puisqu’ils abordent les fonctions environnementales, sociales et économiques à travers des secteurs.

Au-delà des indicateurs, un autre débat essentiel porte sur ce que doivent être les objectifs universels. Les objectifs peuvent aider à mesurer les progrès et à fournir des lignes directrices afin de réaliser les Objectifs de Développement Durable. Ceci inclut la question de ce qui fait le plus de sens: des objectifs absolus ou des objectifs relatifs?

Au-delà des paysages en soi, il existe d’autres facteurs qui influent indirectement sur les paysages et la planète, tels que les schémas des échanges et de la consommation. En outre, les enjeux primaires de développement, concernant la pauvreté, la santé, la sécurité alimentaire et la nutrition (principalement au-delà de la production agricole en tant que telle), sont bien sûr fondamentaux pour les personnes vivant dans les paysages du monde. A la fin de cette discussion, d’autres ODD pourraient couvrir de tels facteurs.

Il sera certainement intéressant de suivre et de participer aux négociations pendant les mois à venir.

(Visited 172 times, 1 visits today)
Thèmes :   ODD