Chronique du DG

Le rôle des forêts dans la réalisation des ODD occupe une place centrale aux Nations Unies

The final meeting of the 30-member UN Open Working Group on Sustainable Development Goals (SDGs) is convening to address the last of 32 themes to be considered as part of the formulation of the SDGs. The role of forests is one of those themes.
Partager
0

Les plus populaires

Note de la rédaction: Article publié dans sa version originale le 4 février 2013. Dr Daju Resosudarmo du Centre de Recherche Forestière Internationale est intervenu sur «Les forêts dans le développement durable» lors de l’Assemblée générale des Nations Unies le 4 février. Sa présentation a été retransmise en ligne et en direct sur le site webtv.un.org. Le site internet du Groupe de travail ouvert a fourni des documents d’appui après la réunion. La présentation du Dr Resosudarmo peut également être vue ici.

BOGOR, Indonésie – La dernière réunion des 30 membres du Groupe de travail ouvert sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU visait à aborder le dernier des 32 thèmes examinés pour la formulation des ODD. Le rôle des forêts est l’un de ces thèmes.

Les ODD – un cadre proposé pour remplacer les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) qui expirent en 2015 – sont destinés à guider les actions mondiales sur la santé, la pauvreté, la faim, le climat et d’autres défis du développement.

Les forêts les recoupent toutes.

«Les forêts sont importantes tout au long de l’agenda du développement», déclare Peter Holmgren, Directeur général du Centre de Recherche Forestière Internationale (CIFOR). «Elles sont importantes pour la sécurité alimentaire, la protection de l’environnement, le changement climatique, l’économie verte. Par conséquent, on ne peut pas vraiment placer les forêts dans une case. Nous devons déterminer la manière dont les forêts peuvent jouer un rôle pour l’ensemble des ODD.»

Les forêts maintiennent l’approvisionnement en eau, aident à atténuer le changement climatique et donnent un revenu, de la nourriture et des médicaments à des milliards de personnes vivant dans l’extrême pauvreté. Les décideurs politiques mondiaux connaissent bien la valeur des forêts, mais les interventions de développement n’ont pas réussi à soutenir leurs contributions aux écosystèmes et aux moyens de subsistance.

En outre, au cours des dernières années les cadres de développement mondiaux – dont les OMD – ont eu tendance à être sectoriels, en résolvant des questions limitées par des moyens limités. Par exemple, bien que les OMD aient réalisé des gains tangibles en réduisant la pauvreté et la faim, tout en augmentant l’accès à l’éducation primaire et aux soins maternels, un de leurs défauts documentés a été l’incapacité d’aborder l’environnement d’une manière intégrée et intersectorielle.

«Les OMD ont été très spécifiques et souvent liés à un secteur», a déclaré M. Holmgren lors d’une interview.

Cependant, même dans le cas des ODD, les forêts seules ne sauveront pas la mise: «Nous ne pouvons pas vraiment trouver de solutions si nous nous focalisons seulement sur les forêts», dit-il. Au lieu de cela, M. Holmgren recommande une approche paysagère – qui considère conjointement plusieurs secteurs dans une zone donnée, tels que les forêts et l’agriculture – afin de fournir une base pour discuter de solutions communes.

À cette fin, un ODD sur les «paysages durables» sera proposé à New York. La scientifique du CIFOR Daju Resosudarmo, invitée à parler au Groupe de travail ouvert de l’ONU, fera appel aux membres pour qu’ils envisagent un ODD traitant plusieurs fonctions du paysage, telles que la fourniture de moyens de subsistance, les services écosystémiques et la production alimentaire. Les forêts sont un élément majeur de ces fonctions, et elle fera valoir qu’un ODD ciblé sur les forêts est potentiellement bénéfique non seulement pour les forêts elles-mêmes, mais pour la réussite des objectifs globaux de développement.

«Nous n’examinons pas seulement comment les forêts peuvent être utilisées pour l’éradication de la pauvreté et le développement durable», a déclaré Mme Resosudarmo lors de ses commentaires préalables. «Nous pouvons également retourner la question et examiner comment un nouveau cadre de développement pourrait soutenir les forêts et la foresterie dans l’accomplissement de leurs multiples fonctions.»

Un ODD portant sur les paysages durables pourrait être soutenu politiquement. Lors d’une réunion du Forum sur les Forêts des Nations Unies en avril 2013, les représentants du Ghana et de la Chine ont plaidé pour une approche transversale des forêts et du développement, avec un accent sur l’éradication de la pauvreté. Les représentants de l’Indonésie ont fait de même en faisant appel à un ODD qui «inclue l’élimination de la pauvreté, la croissance durable et l’équité, et les forêts», plutôt qu’un objectif isolé spécifique aux forêts.

Dans l’une des approbations gouvernementales les plus claires de cette approche jusqu’ici, le Secrétaire général du Ministère des Forêts de l’Indonésie, Hadi Daryanto, a dit lors d’une réunion de représentants des ministères indonésiens que leur pays devait «aller au-delà d’une focalisation sur la récolte de gains économiques à partir de nos forêts… et voir leur contribution à d’autres secteurs».

«Avec la montée de la classe moyenne en Asie du Sud-Est, la pression sur nos ressources naturelles pour l’approvisionnement énergétique et la sécurité alimentaire augmente», a déclaré M. Daryanto cette semaine. «Pour répondre à ces besoins, nous avons besoin d’une approche intégrée. C’est uniquement par ce moyen que nous pouvons assurer la gestion durable de nos paysages.»

M. Holmgren espère que les décideurs politiques intégreront cette approche et souligne que les ODD sont une chance utile pour trouver des solutions communes aux défis les plus urgents de la planète.

«Les ODD représentent une opportunité», dit-il. «Il s’agit d’une nouvelle façon de formuler où nous voulons emmener la planète et où nous voulons emmener la société humaine.»

Les ODD seront finalisés en septembre 2015.

(Visited 35 times, 1 visits today)