Un outil en ligne pour ajuster les plans climat des communautés forestières

Il existe de nombreux écrits sur les différentes façons dont les communautés rurales interagissent avec les forêts afin de s'adapter au changement climatique.
Partager
0

Les plus populaires

Barry Aliman, 24, va en su bicicleta con su bebé a recoger agua para su familia cerca de Boromo, Burkina Faso. Una nueva herramienta en línea apunta a presentar un panorama claro de cómo los bosques contribuyen a las estrategias de adaptación climática de la población rural. Foto Ollivier Girard/CIFOR.

Barry Aliman, 24 ans, fait du vélo avec son bébé pour aller chercher de l’eau pour sa famille près de Boromo, au Burkina Faso. Un nouvel outil en ligne vise à montrer clairement comment les forêts contribuent aux stratégies d’adaptation au changement climatique des populations rurales. Photo:Ollivier Girard/CIFOR

Note de la rédaction: L’outil CRiSTAL-Forest, son mode d’emploi, des études de cas et des informations concernant la possibilité d’échanger ses expériences avec l’outil, sont disponibles ici

BOGOR, Indonésie — On a beaucoup écrit sur les différentes façons dont les communautés rurales interagissent avec les forêts pour s’adapter au changement climatique.

Pour concevoir des projets de développement visant à soutenir davantage l’adaptation au climat dans ces endroits, il est nécessaire de prendre en compte la diversité des cultures locales, ainsi que les risques propres à chaque communauté face au changement climatique.

C’est précisément l’objectif d’un outil récemment publié.

L’outil de planification de projet, CRiSTAL-Forest (acronyme anglais signifiant Outil d’Identification des Risques Communautaires – Adaptation, Moyens de Subsistance et Forêt), a été développé et testé par des scientifiques du Centre de Recherche Forestière Internationale (CIFOR) et de l’Institut International du Développement Durable (IIDD) en collaboration avec le réseau UNITAR C3D+ (Développement des Capacités face au Changement Climatique).

Il vise à mettre en évidence la façon dont les forêts contribuent aux stratégies d’adaptation des populations face au climat, mais il permet également d’analyser les moyens des communautés, disposant de ressources forestières, face aux changements.

Les décideurs politiques sont souvent confrontés à des difficultés quand ils planifient et de conçoivent des projets stratégiques d’adaptation qui ont font appel aux connaissances locales pour soutenir les agriculteurs, déclare Houria Djoudi, scientifique du CIFOR. L’outil CRiSTAL peut leur être utile en car il place le phénomène dans son contexte parmi d’autres facteurs environnementaux.

«L’outil pourrait faciliter la compréhension des différentes stratégies d’adaptation dans leurs contextes, car il y a un manque général d’outils pratiques pour étudier la vulnérabilité face au changement climatique, ainsi que l’adaptation dans un contexte doté de multiples facteurs de stress.», déclare Mme Djoudi.

Les chercheurs ont initialement pensé que CRiSTAL-Forest serait plus facilement utilisé par les acteurs aux niveaux national et régional. Toutefois, des ateliers de terrain ont permis de tester l’outil, et les scientifiques ont constaté qu’il était également utile pour les communautés locales.

«Nous avons découvert qu’il pourrait servir comme outil pour permettre d’établir une gouvernance adaptative lors d’interventions politiques et pour aider à inclure les stratégies, des besoins et des savoirs locaux dans la planification de l’adaptation», explique Mme Djoudi.

«Bien que le changement climatique ne figure pas toujours parmi les contraintes les plus importantes qui pèsent sur une communauté spécifique, il devrait être pris en compte lors de la conception et mise en œuvre d’un projet de développement; en particulier dans les domaines qui favorisent les moyens de subsistance dépendant de ressources naturelles», dit-elle.

En pratique, l’utilisation de l’outil oblige les utilisateurs à identifier les ressources importantes pour les moyens de subsistance; résumer les informations sur les changements climatiques observés et projetés; décrire les aléas climatiques actuels et probablement futurs; analyser les risques climatiques; et évaluer les stratégies d’intervention existantes.

Les forêts fournissent une gamme de biens et de services essentiels que les hommes utilisent pour faire face aux crises, mais cette contribution est souvent négligée dans les plans et politiques nationaux d’adaptation. Cependant, les forêts sont elles-mêmes touchées par le changement climatique et par l’intensification des pressions anthropiques telles que l’agriculture. Selon Mme Djoudi, ce double impact combiné peut compromettre la capacité d’une forêt à fournir des biens et services, tout comme la capacité d’adaptation des populations.

«Les décideurs politiques de nombreux pays africains ont exprimé le besoin d’avoir des outils pratiques pour les aider à intégrer les forêts dans les plans nationaux d’adaptation. Le CIFOR et ses partenaires ont donc essayé de combler cette lacune», dit-elle.

L’outil CRiSTAL-Forest ne traite pas les risques climatiques comme un problème environnemental au sens strict, mais les relie à des perspectives de développement à travers une approche fondée sur des données probantes sur les moyens de subsistance.

Mme Djoudi espère que d’autres organisations utiliseront l’outil et en partageront leurs expériences et leur connaissances sur la page web CRiSTAL-Forest du CIFOR.

Pour plus d’informations sur les sujets abordés dans cet article, veuillez contacter Houria Djoudi à h.djoudi@cgiar.org.

(Visited 80 times, 1 visits today)