Analyse

Trouver des règles du jeu au niveau pour les mangroves

Les mangroves pourraient jouer un rôle clé dans la protection contre des futures hausses du niveaux des mers.
Partager
0

Les plus populaires

Tabel Ketinggian Permukaan Batang (rSETs) memantau perubahan ketinggian permukaan untuk lebih memahami peran mangrove menghadapi kenaikan permukaan laut. Hanggar Prasetyo/Foto Universitas Udayana

Le Rod Surface Elevation Table (rSETs) surveille les changements d’élévation de la surface pour mieux comprendre le rôle que jouent les mangroves contre la hausse des niveaux des mers. Photo: Hanggar Prasetyo/Udayana University

Indonesia - BOGOR, Indonésie – Pour vous préparer à une hausse du niveau de la mer, il faudrait sûrement d’abord savoir où se situe le niveau de la mer. Les forêts denses de mangrove qui bordent de nombreuses côtes asiatiques semblent plates, mais il y a un gradient invisible caché à l’intérieur.

Quand vous vous déplacez de la mer vers la terre, la quantité de sel dissolu dans l’eau baisse. Les eaux deviennent moins salées et plus saumâtres, alors que l’eau de mer se mélange de plus en plus avec de l’eau douce des rivières et d’autres sources de l’intérieur des terres.

Changez le niveau de la mer de quelques centimètres, et le gradient de salinité sera énormément altéré.

Si les niveaux des mers montent, nous devons savoir en détail où ils sont, ou étaient, pour entreprendre quoi que ce soit d’utile pour en contrer les conséquences.

Les plantes des mangroves sont enracinées dans cette eau. Elles sont très adaptées à la salinité et à la fréquence des inondations d’eau de mer des marées. Il y a des douzaines d’espèces avec des mécanismes d’adaptation variés.

Beaucoup ont quelque chose de spécial pour les aider. Ce sont des racines aériennes spécialisées qui extraient l’oxygène de l’air. Ces «pompes pneumatophores» leur permettent de pousser dans des sédiments «anoxiques», où l’oxygène est rare ou absent. Les plantes se positionnent elles-mêmes sur les bords ou à l’intérieur, selon leur capacité d’adaptation. Certaines ne peuvent pas survivre si l’eau est trop salée, ou pas assez.

La forêt joue un rôle écologique clé. La structure des racines sert de piège à sédiments et protège l’intérieur de grosses vagues, d’ondes de tempêtes. Elle peut aussi le protéger de futures hausses des niveaux des mers.

Si les niveaux des mers montent, nous devons savoir en détail où ils sont, ou étaient, pour entreprendre quoi que ce soit d’utile pour en contrer les conséquences. Nous avons aussi besoin de savoir comment les mangroves jouent leur rôle, et réagissent aux marées et aux mouvements des sédiments. Cela peut ne pas être évident du tout.

Au Centre de Recherche Forestière Internationale (CIFOR), nous avons initié un projet qui pourrait apporter de nouvelles connaissances dans ce domaine…

Note de l’éditeur: ce blog est un extrait d’un article disponible dans son intégralité sur le site de l’International Union of Forest Research Organizations (IUFRO). Pour lire le reste de l’article – et voter pour cet article en lice pour une compétition de blog dans le cadre du Congrès mondial IUFRO qui se tient du 5 au 11 octobre 2014 cliquez ici.

(Visited 50 times, 1 visits today)
Thèmes :   Milieux humides indonésiens